Quelques semaines après le G7, ce sont les 130 pays de l’OCDE qui ont réussi à s’accorder sur un taux minimal d’imposition de 15% sur les multinationales. Les grandes entreprises technologiques sont les cibles principales de cette future législation dont les négociations devraient s’achever en octobre prochain. Cette taxe devrait générer près de 150 milliards de dollars de recettes fiscales supplémentaires par an.

Source : usine-digitale.fr – ALICE VITARD 

Cliquez ici