Aéma a mis 3,2 milliards d’euros sur la table pour racheter Aviva France et briguer la place de champion des mutualistes français, occupée actuellement par Covéa (MAAF, MMA, GMF).

Source : moneyvox.fr – Par Samuel AUFFRAY –

Cliquez ici