La compagnie s’engage à sortir définitivement du charbon thermique « d’ici 2030 dans les pays de l’Union Européenne et de l’OCDE, et d’ici 2040 dans le reste du monde », affirme le groupe.

Source : latribune.fr – AFP  – 

Cliquez ici