Pour répondre à la crise économique d’une ampleur inédite, la France entend proposer la création d’un fonds de sauvetage européen, qui serait financé par de la dette commune pour une durée limitée à cinq ou dix ans. Une alternative aux « coronabonds », ces obligations communes à toute l’Union européenne, qui peinent à faire consensus.

Source : latribune.fr – AFP – Publié le 01/04/2020

Cliquez ici