La Cnil a fourni une liste de recommandations au gouvernement sur l’exploitation des données de géolocalisation pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Pour l’autorité de protection de la vie privée, la crise actuelle ne justifie pas de bafouer des principes fondamentaux, sauf à recourir à une intervention législative. Une position contraire à celle de l’Union européenne, qui est en train d’organiser un pistage massif.

Source : usine-digitale.fr – ALICE VITARD 

Cliquez ici