Pour éviter de supprimer des postes avec la crise, de plus en plus d’entreprises utilisent ce dispositif qui permet de modifier des éléments du contrat de travail des salariés. Mais les abus et les dérives ont obligé le ministère du Travail à en clarifier les
conditions.

Source : les Echos – 10/09/2020 – Marion Kindermans

2020-09-10-LES ECHOS-APC