IBM fait face à plusieurs accusations de licenciement de ses salariés parce qu’il les considère comme trop âgés tout en recrutant des personnes plus jeunes. A l’occasion du passage d’une de ces affaires devant la justice au Texas, Alan Wild ancien Vice Président d’IBM en charge des ressources humaines, a témoigné selon Bloomberg, qu’IBM avait licencié entre 50 000 et 100 000 employés ces dernières années.

Source : larevuedudigital.com – 01/08/2019

Cliquez ici