L’explosion du chômage, qui pèsera sur la capacité de remboursement des ménages, devrait conduire à un abaissement des consensus de bénéfice pour plusieurs banques françaises, écrivent les analystes de la banque britannique dans une note publiée lundi.

Source : latribune.fr – Par Patrick Vignal, Reuters  |  

Cliquez ici