Le premier assureur français augmente les barrières à l’entrée de ses assurances vie en euros. Il mise surtout sur la prévoyance et va lancer une offre dommages pour les entreprises.

 

Source : agefi.fr – Amélie LAURIN – 27/0/2019

Cliquez ici