Avec les bonnes nouvelles sur le front du vaccin, les investisseurs boursiers ont commencé à faire tourner leurs portefeuilles, et à délaisser les valeurs stars durant la crise, comme celles liées aux nouvelles technologies. Mais ce n’est peut-être pas un bon réflexe, comme l’indique notre chroniqueur, l’économiste Pierre Sabatier.

Source : capital.fr –   PUBLIÉ LE 

Cliquez ici