Près de neuf entreprises sur dix (88%) imposent à leurs salariés de revenir au bureau, soit tous les jours (38%), soit plusieurs fois par semaine (39%), soit ponctuellement (11%) selon une étude menée auprès de 11.200 personnes par Deskeo, opérateur de bureaux flexibles. L’étude révèle aussi une véritable fracture parmi les salariés. Si une majorité (51%) des sondés « comprennent » que les entreprises imposent à leurs salariés de revenir à leur bureau malgré le reconfinement, 49 % ne partagent pas cet avis et une importante minorité (28 %) ne le comprend « pas du tout ».

Source : info-socialrh.fr – publié le : 24.11.2020 – Gilmar Sequeira Martins

Cliquez ici