C’est déjà le cas en Allemagne, en Suisse et au Danemark dans certaines banques si les clients ont beaucoup d’argent qui « dort » sur leur compte.

Source : capital.fr –  LE

Cliquez ici