Des managers d’H&M ont récolté et stocké illégalement les données personnelles de leurs employés entre 2014 et 2019. Le groupe suédois de prêt-à-porter vient d’être condamné au paiement d’une amende de 35 millions d’euros pour violation du RGPD par la Cnil allemande.

Source : usine-digitale.fr – Alice VITARD – Publié le 02.10.2020

Cliquez ici