Un dispositif présent dans le Code du tourisme permet d’échanger les titres périmés dans un délai de trois mois suivant la période d’utilisation prévue à l’origine.

Source : capital.fr – Publié le 

Cliquez ici